Vendredi, 24 Février 2017, contenu 13


L’église de Philadelphie : la peur et l’espoir (Fin)

Les points faibles de Philadelphie :

Parmi les 7 églises, deux seulement n’encourent aucun reproche de la  part de Jésus Christ. Smyrne et Philadelphie.
La venue de Jésus est présentée à Philadelphie comme un appel à la vigilance. « Tiens ferme ce qu tu as ». 3 : 10,11. C’est un appel qui a fait peur le monde d’un côté, mais aussi  un appel de la patience d’espérance pour les fidèles qui ont gardé la parole de Dieu de l’autre côté. 

Le chapitre 6 :12, 13 nous décrit  cette peur qui a envahi ce monde lorsque le 6ème sceau s’ouvrit  : «  Je regardai, quand il  ouvrit le sixième sceau ; il y eut un tremblement de terre, le soleil devint noir comme un sac de crin, la lune entière devint comme du sang, et les étoiles du ciel tombèrent sur la terre, comme les figues vertes d’un figuier secoué par  un vent violent. »
Le passé nous montre que des évènements épouvantables ont eu lieu vers les années 1755 à 1844,  et depuis des attentats et terrorismes ne cessent de bouleverser  le monde

Nous vivons vraiment dans le  temps de la fin. Citons-en quelques-uns :
-Le 1 Novembre 1755, il y eut un terrible tremblement de terre à Lisbonne.
-Le 19 Mai 1780, il y eut un éclipse solaire émouvant  aux Etats –Unis et les étoiles tombèrent le 13 Novembre 1833.
-En octobre 1844, des Pasteurs et des églises se préparèrent  à voir la fin du monde arriver. Certains vendirent mêmes leurs maisons et se rendirent sur les montagnes pour être prêts à l’ avènement de Jésus Christ. 

La grande majorité des sectes croient de la Seconde venue du Jésus . Cependant, il est très dangereux d’établir une date. Jésus dit : «  Personne ne connaît ni la date ni le jour ni l’heure ». Il a effectivement parlé des temps de la fin, désignant par là, la dernière phase de l’histoire humaine. Matthieu 24 :8. Mais Il n’en a jamais fixé le terme. Certains pensent que cela demain, d’autres dans un avenir lointain. Le monde vit dans l’angoisse , il ne saurait ce qui surviendra demain. Luc 21 : 25-26.

Dans l’attente de ce qui surviendra pour la terre, avons- nous une espérance et dirions-nous : « nous redressons et levons nos têtes parce que notre délivrance approche ». Luc 21 : 28. OU, sommes -nous déçus et dirions-nous : « tombez sur nous et cachez-nous devant la face de celui qui est assis sur le trône et devant la colère de l ‘Agneau». Apocalypse 6 :16

Notre prochain enseignement  sera consacré à l’étude de la septième église : « la Laodicée ».


<suite>>