Vendredi, 24 Février 2017, contenu 19

< suite>>

Les six premiers sceaux

Partie II - Chapitre 6 :1-17



Le chapitre 6 traite des secrets des six premiers sceaux. Nous verrons seulement et pourquoi le septième ne sera descellé que dans le chapitre 8.
Retenons que les couleurs des chevaux caractérisent à la fois les événements vécus et la vie spirituelle des églises.  

·       Le premier sceau : (Verset 1-2)
A l’ouverture du premier sceau, le premier être vivant, «un lion»,  commande d’une voix de tonnerre : « VIENS ». Ce premier sceau correspond à l ‘église d ‘Ephèse (31 –100). Nous remarquons qu’ à chaque ouverture des quatre premiers sceaux,  chaque être vivant dit la même parole : « VIENS ». De façon expressive, cette voix de tonnerre  révèle la Gloire du Christ tel que nous le décrit  le chapitre 4.
De façon spirituelle, le cheval blanc symbolise le pouvoir triomphant et perpétuel du Christ. Jean 16 :33 définit ce triomphe ainsi : « Jésus Christ a vaincu le monde » et « Il vaincra la bête et son image ». N’est-Il pas  le Seigneur des seigneurs et Le Roi des rois ? Apocalypse 17 :14.

·       Le second sceau : (Verset 3-4)
Ce sceau correspond à l’église de Smyrne (100-313). Son ouverture annoncée par le second être vivant, «un veau », a fait apparaître un cheval roux, couleur du sang.
De nature concrète, ce sang nous rappelle le sang du veau tué lors de la  célébration du retour du fils prodigue, tandis que le cheval  roux représente de façon spirituelle le sang des martyrs versé  en témoignage de la Parole de Dieu.
Rappelons-nous qu’en effet Smyrne a subi de terribles souffrances, d’une part à cause du danger exposé par les doctrines du judaïsme, qui  se reposent sur le légalisme, et qui ont tendance à être re-insérées dans l ‘église et de l’autre, à cause des persécutions  que fait endurer l’empire romain  vis-à-vis la secte nazaréenne.

·       Le troisième sceau : (Verset 5-6)
Ce sceau correspond à l'église de Pergame (313-538).
Sur l‘ordre du troisième être vivant semblable à un homme, un cheval noir surgit. Symbole de deuil et des ténèbres, il apporte une grande famine.
De façon matérielle, après le grand conflit sanglant  qui a eu lieu au cours du 1er et du 2ème siècle, l’Asie a connu une grande famine. Il est à retenir que la balance  tenue par le cavalier est destinée à mesurer de façon stricte la nourriture, ceci étant  indispensable  à cause de la disette et du prix prohibitif majoré sur les produits de première nécessité.
Spirituellement, la balance représente les deux forces antagonistes existantes au sein de l‘église :  ceci se traduit par la cohabitation de l‘idolâtrie du talisman et du christianisme.
En d’autres termes, des âmes assoiffées de la  Justice de Dieu,
laquelle était cachée comme un trésor à l‘époque, vivaient malgré eux selon la doctrine de Jézabel.
De la même manière, l‘église de nos jours tolère « à la Jézabel » l’accès à sa porte. Elle se livre à un double jeu spirituel : elle se dévoue à Dieu, mais par ailleurs elle se livre à des cultes païens et s’adresse aux idoles.

·      Le quatrième sceau (verset 7-8)
Un cheval de couleur livide apparaît à l’ouverture du quatrième sceau, son chevalier s’appelant «la mort ». Ce sceau correspond à l‘église de Thyatire (538-1517) . L’église catholique dominante de nos jours représente l’image incarnée de cette église du 6ème siècle.
« Le pouvoir leur fut donné sur le quart de la terre».
La puissance de l‘église catholique s’affirmait depuis l’édit de Constantin (313). Au Moyen âge, son réseau paroissial couvrait toute l‘Europe occidentale, soit le quart de la terre.
Cette église contribuait aussi à la naissance de la nouvelle civilisation occidentale : elle a prêché l‘Evangile tout en témoignant du profond respect pour l’idolâtrie. Aussi, cette puissance a-t-elle fait l’objet d’un grand trouble pour souiller la pureté de la sagesse chrétienne,   entraînant ainsi  une vie spirituelle quasi détruite au sein de l’église de Thyatire.

·     Le cinquième sceau (verset 9-11)
Ce sceau correspond à l‘église de Sardes (1517-1755). C’est la période de la réforme et de la contre-réforme. Elle est représentée de nos jours par les églises protestantes.
Lors de l’ouverture du cinquième sceau, Jean vit sous l‘autel les âmes de ceux qui  ont été immolés pour avoir témoigné de leur foi en Jésus Christ. Ce sont ceux qui ont été égorgés en criant: « Jusqu’à quand, ô Souverain ?». Leur présence sous l’autel  fait sans doute allusion à leur fidélité jusqu’à la mort. C’est un premier groupement de martyrs, d’autres suivront.  
Si beaucoup de chrétiens n’en souffrent pas déjà, ils  souffriront le martyre au temps de la grande tribulation. Voici la vision de Jean selon Apocalypse 13 : 15 «…. ; que  tous ceux qui n’adoreraient pas l ‘image de bête soient tués».
Notre encouragement : «Sois fidèle jusqu’à la mort et je te donnerai la couronne de vie», Apocalypse 2 : 10.

·     Le sixième sceau (verset 12-17)
Ce sceau correspond à l ‘église de Philadelphie (1755 – jusqu’à nos jours).
De grands bouleversements surviennent à l’ouverture du sixième sceau : «il y eut un tremblement de terre, le soleil devint noir comme un sac de crin, les étoiles du ciel tombèrent sur la terre… ».Nous avons lu dans le chapitre1 intitulé «Le retour du Christ» tous ces signes de temps marquant l’avènement du Christ. N’est-il pas frappant de constater que plus on s’approche de la fin, plus leur fréquence et leur intensité augmentent ?
L’on constate que l’ère du troisième millénaire laisse les gens désemparés : l’avenir les inquiète, ils sont déséquilibrés. Il va sans dire que les crises économique, politique et sociale qui s’amplifient de jour en jour secouent et déstabilisent leur vie quotidienne. De leur côté, de nombreux des écrivains s’accordent pour reconnaître que la société se trouve désorientée, « en quête de sens ».Si une telle situation se passe pour inévitable, au moins la connaissance de la Parole de Dieu vous donnera la chance de vous racheter :  « Puisque tout cela est en voie de dissolution, combien votre conduite et votre piété doivent être saintes ? » II Pierre 3 :11
L‘objet de l‘étude de la Révélation de Jésus Christ, selon le livre de l’Apocalypse,  étant de mettre en exergue l‘importance et l’urgence des préparatifs à faire pour  pouvoir accéder au Royaume de Dieu,  retenez que  le temps est proche.
«C’est pourquoi, bien-aimés, en attendant ces choses, appliquez-vous à être trouvés par Lui sans tache et irréprochables dans la paix» II Pierre 3 : 14

Avant l‘ouverture du septième sceau, il y eut dans le ciel un silence d’environ une demi-heure. Suspens ! Qu’en est-il ?Le chapitre 7 nous le révèlera. Restez attentifs.


< suite>>