Dimanche, 25 Juin 2017, contenu 21

< suite>>
Le Sceau de Dieu : la plénitude de l’Esprit
Chapitre 7 :1-17

A la différence des sept sceaux que nous avons examinés dans le chapitre 6, le Sceau de Dieu est vivant. Il est le Saint-Esprit, les Sept Esprits de Dieu, symbolisant Sa plénitude.

Qu’est ce que le Saint-Esprit ?

Le Saint-Esprit est une promesse de réconfort pour une vie spirituelle épanouie en Dieu. Cette promesse, l’a tenue quand Jésus Christ a été glorifié le jour de la Pentecôte. Quelle bénédiction pour le monde ! Actes1 : 4-5 : 8 ; Jean 16 :14.
Le Sceau de Dieu se définit comme Ses pouvoir et force divins : le Saint-Esprit a une identité divine à caractère suprême.

Comme la lumière blanche du soleil s’épanouit en bouquet de sept couleurs, ainsi, le Saint-Esprit, quand Il nous remplit, se manifeste par sept opérations simultanées dans notre vie, avec une richesse de variations aussi grande que celle offerte par la nature.

Les aspects de la plénitude de l’Esprit de Dieu

1-Il témoigne
D’abord «Il fait de nous des témoins comme étant des enfants de Dieu ». Romains 8 :16. « Celui qui croit au Fils de Dieu, Jésus Christ, a ce témoignage en lui-même »,1 Jean 5 :10.
De là vient notre certitude : l’Esprit, la Parole et le Fils de Dieu sont indissociables. En effet, nous avons été scellés du Saint Esprit. En d’autres termes, ces pouvoir et force divins ont fait de nous « une propriété confirmée » de Dieu, après avoir entendu la Parole de la Vérité. Ephésiens 1 : 13,14 ; 4 :30. C’est de cette manière que nous recevons le Sceau de Dieu. 

2-Il produit en nous le fruit de l’Esprit
C’est le caractère de Jésus Christ  qui se résume  en ces neuf dons: « amour, joie, paix, patience, bonté, humilité, justice, douceur, maîtrise de soi ». En somme, ces qualités représentent la plénitude de l’amour. Un homme  qui n’a pas l’Amour de Jésus en lui,  n’a pas l’Esprit en lui, quelles que soient ses prétentions. Galates 5 : 22

3-Il crée la communion
Le mot grec original le traduit « partage ». L’Esprit, en nous remplissant, crée une communion intense entre Dieu et nous, nous partageons tout avec Lui, 1 Jean 1 :7-9. « Il est à moi et je suis à Lui ». Il crée ensuite une communion profonde entre  celui qui témoigne et celui qui reçoit, donc entre frères, 1 Jean 1 :3

4-Il intercède
L’Esprit intervient, en notre faveur, dans notre prière  « avec de soupirs inexprimables », Romains 8 : 26,27. En quelque sorte, Il est non seulement notre « Consolateur », mais aussi notre « Avocat ». Jean 14 :16

5-Il nous enseigne
Son enseignement  vise à nous révéler, à travers Lui-même et le Père, qui est vraiment le Seigneur Jésus Christ. Jean 14-26

6-Il nous dirige
Comme les enfants d’Israël guidés par la nuée symbolisant la présence de Dieu,  de la même façon nous devenons sensibles aux directives de l’Esprit quand Il nous remplit. Romains 8 :14. Pour nous guider, Il se sert des trois moyens  suivants: la Parole, une circonstance et Sa Voix dans notre conscience, qui est une conviction intérieure. Exemple : Paul guidé par le Saint Esprit suivant la circonstance, Actes 16 :6

7-Il nous qualifie par des dons pour le service de Dieu.
Tous  les enfants de Dieu ont le Saint Esprit, mais tous n’ont pas la plénitude de l’Esprit.

Notre prochain enseignement traitera de la différence entre un homme influencé par le Saint Esprit et possédé du Saint Esprit. En attendant, essayez  de répondre à la question suivante: Est-ce que « parler en langues » est synonyme de la possession du Saint Esprit ?


< suite>>