Mardi, 22 Août 2017, contenu 17

< suite>>
La scène céleste : la vision du Trône (suite)
Chapitre 4 : 1-11
·        Des éclairs, des voix et des coups de tonnerre : (V.5 )

« Du Trône sortent des éclairs, des voix et des coups de tonnerre »
. Les enfants d’Israël ont vécu la même au pied du mont Sinaï lors de la cérémonie  de remise des dix commandements organisée par Dieu l’Eternel, Exode 20 :18-19.
C’est la présence manifeste du pouvoir surnaturel de notre Créateur

·       La mer de verre : (V. 6 )

« il y a devant le Trône comme une mer de verre semblable à du cristal ».
La mer symbolisant la foule, et le verre et le cristal la limpidité, ici on parle de fidèles vêtus de blancs portant de couronnes d’or et présents devant le Trône.

·       Les quatre animaux : (V. 6 -8 )

Quatre animaux vivants sont présents autour du Trône : le premier être ressemble à un lion, le second être à un veau, le troisième a l’apparence d’une face d’un homme et le quatrième est semblable à un aigle qui vole. Pourquoi sont –ils quatre ? Le chiffre « 4 » étant le chiffre de Dieu et de l’homme, ces quatre êtres vivants représentent  l’alliance de Dieu  entre son peuple.

* Le premier être vivant : le lion
Jésus Christ est le Lion de la tribu de Juda, et est aussi la racine de David, selon Genèse 49 : 8-10 ; Apocalypse 5 : 5 et Apocalypse 22 :6.
Le lion fait l’objet de la principale énumération parce que Christ est le Roi des rois, tel décrit  dans Apocalypse 11 :15 : « le royaume du monde est remis à notre Seigneur et à son Christ et il règnera aux siècles des siècles ».
Contrairement à ce qui précède,  le lion peut aussi jouer  le rôle du satan, selon I Pierre 5 :8-9. Il est donc tout aussi capable d’imiter  les œuvres de Jésus. Soyez prudents !
Voici notre encouragement : si nous acceptons le Lion de Juda, qui est Jésus Christ, comme notre Sauveur et notre Seigneur, nous deviendrons des enfants de Dieu, Jean 1 :11.

* Le deuxième être vivant : le veau 
Le veau  symbolise une offrande de réjouissance . Les enfants d’Israël avaient l’habitude d’offrir en holocauste du bétail sans défaut, en l’occurrence  du veau pour accomplir ce qui est agréable à Dieu.
Rappelez-vous de l’histoire du fils perdu : son père a fait tuer un veau pour marquer sa joie  et surtout pour célébrer le retour du fils qu’il croyait perdu et mort, c’était un banquet de fête.

* Le troisième être vivant : une face d’homme
Spirituellement, ceci signifie que l’homme a été créé à l’image de Dieu son Créateur, selon Genèse 1 :26-27. Cependant, cette « image divine »  en lui a été déformée par le péché. Mais, Son plan pour l’humanité, en lui envoyant son Fils Unique, Jésus Christ, a permis à l’homme  de se repentir.

* Le quatrième être vivant : un aigle
L ‘aigle se distingue de tous les oiseaux par « sa bonne vue de loin », selon Job 39 : 27-30. Spirituellement, ceci démontre que Dieu, du haut de Son Trône céleste, sonde le tréfonds de notre cœur. Selon Hébreux 4 : 12, la Parole de Dieu juge les sentiments et les pensées du cœur. Ce qui amène à dire que rien n’échappe à tout instant et en tout lieu à Son regard, Il  observe de partout les œuvres de Sa création. On parle de Sa nature omniprésente, omnisciente (sachant toutes choses et possédant toute sagesse) et omnipotente (disposant de toute puissance).

Le prochain enseignement se rapporte  aux secrets de l’adoration et à ceux du Sang de l’Agneau immolé. Donnez encore votre temps pour cette nouvelle connaissance. A bientôt


< suite>>