Dimanche, 19 Novembre 2017, Prologue

< suite>>
Prologue
Chapitre 1 : 1-8


Selon les théologiens, les livres des prophètes Ezéchiel, Daniel et de l’Apocalypse sont aussi appelés des « livres apocalyptiques » ou « livres des temps de la Fin ».Les Saintes Ecritures suivantes  justifient cette appellation.
-Daniel 2 :27-28 (…) «  Mais il y a dans le cieux un Dieu qui révèle les secrets, et qui a fait connaître au roi Nebucadnestar ce qui va arriva dans la suite des temps. »

-Daniel 8 : 17-19 « Il me dit : Sois attentif, fils de l’homme, car la vision concerne un temps qui sera la fin »
-Daniel 12 :4 « Toi, Daniel, tiens secrètes ces paroles, et scelle le livre jusqu’au temps de la fin. Plusieurs alors le lirons, et la connaissance augmentera »
-Apocalypse 1 :3 « Heureux celui qui lit et ceux qui entendent les paroles de la prophétie, et qui gardent les choses qui y sont écrites ! car le temps est proche ».
-Apocalypse 22 :10 « Et il me dit : Ne scelle point les paroles de la prophétie de ce livre. Car le temps est proche »
Beaucoup de gens pensent  que l’Apocalypse veut dire : Fin du monde. Oui, c’est vrai mais cette définition est incomplète.
Qu’est ce qu’on entend par « Apocalypse »?
L’apocalypse vient du mot grec apocalupsis qui veut dire « Révélation ».D’ailleurs, ce livre débute  par «  Révélation de Jésus Christ » la définition  même du terme. Le terme apocalupsis renferme l’idée de découvrir ou dévoiler. Ainsi, On ne trouve pas seulement dans ce livre des simples messages fataliste du fin du monde que généralement  la majorité le disent,  mais on y dévoile des secrets de la Vérité , nous apportant un éclaircissement sur le chemin qui mène à la vie éternelle.

L’auteur et les destinataires du livre :
La Révélation  est celle de Jésus Christ que Dieu Lui a donnée pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt… (…) par l’envoi de son ange, à son serviteur Jean. (1.1). La transmission de la Révélation se fait en plusieurs phases , mais elle vient de Dieu: les messages ont été transférés de Dieu le Père,  à Dieu le Fils  Jésus Christ, puis à un ange ( le messager), pour les transmettre à Jean  son serviteur. A son tour,   l'apôtre  Jean les a transmis à ses serviteurs pour annoncer à toutes les nations « ces choses qui doivent arriver ». En effet, cette Révélation est à l’attention non seulement de  chrétiens mais aussi à des musulmans, à des bouddhistes,  à tous ceux qui croient  en « Dieu »ou à « Un prophète »
L’Apocalypse est la Parole de Dieu mais non pas une littérature de Jean.
Comme nous avons mentionné ci-dessus, il est écrit dès le début du livre : «  Révélation de Jésus Christ que Dieu Lui a donnée ». En effet, ce livre n’est pas une révélation de Jean que certains défenseurs le prétendent, il  n’est  pas non plus celle de pasteur Mailhol. Ce livre est bel et bien authentifié par la Signature de Jésus Christ. (Versets 5-8).
La Révélation a été donnée à Jésus Christ, Qui est la Parole de Dieu venue en chair selon Jean 1 : 14. Voici comment l' évangile  de  Jean a apprécié cet Amour de Dieu de « donner » : Car Dieu a tant aimé le monde qu'Il a donné son Fils Unique, afin que quiconque croit en Lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle. Jean 3: 16

La particularité du livre de l’Apocalypse :
Le prologue du livre est particulièrement  riche pour dénommer le Fils de Dieu. C’est parfait, car Il est l’Unique signataire du livre.
Aux versets 4 à 8, il est écrit «  de la part de » c'est-à-dire que  les messages ont été signés par Celui qui est, qui était et qui vient » ; «  Je suis l’ Alpha et l’Oméga »,le Tout Puissant ». Cela ne qualifie –t il pas du caractère de Dieu en tant que Créateur selon Hébreux 13 :8.
Des sept esprits, qui sont devant son Trône ». Qui montre la plénitude du saint d’Esprit de Dieu qui est Jésus Lui-même
Jésus Christ, le Témoin Fidèle, le premier-né des morts et le prince des rois de la terre ».
Ces dénominations ne sont - elles pas complètes pour « qualifier » Jésus Christ, Le Grand Sacrificateur nous a fait des sacrificateurs pour Dieu. Ces quelques versets ne  nous ont- ils pas  permis de dire  que l’Apocalypse est réellement un livre d’évangile de Jésus Christ mais non pas un livre de terreur que bien d’autres l’ont pensé.

Comment lire l’Apocalypse ?
Il faut reconnaître que l’Apocalypse est un livre trop peu lu en partie à cause du symbolisme qui le rend obscur. C’est la raison pour laquelle nous vous présentons la signification des codes et symboles avant de commencer la lecture.

A- Le symbolisme et codes :
Ils portent sur les couleurs, les images et les chiffres.

1 – Couleurs :

Le blanc
est symbole de la victoire, de la pureté et de la justice. Apocalypse 3 :5 / 7 :13,14
Le rouge est symbole de la violence, l’effusion du sang, la persécution. Apocalypse 6 :4
Le noir symbolise le deuil : Esaie : 50 :3 – Jérémie 4 :17-28
Le verdâtre symbolise la crainte, la mort. Apocalypse 6 :8

2- Images :

2.1 –La bête représente un royaume, un roi ou président. Daniel : 7 : 2-3. Daniel 7 : 23 « (…) Le quatrième animal, c’est un quatrième royaume qui existe sur la terre »

2.2 –La mer ou eaux : illustre les peuples, les nations. Esaie 17 :12-13 «  Oh quelle rumeur de peuples nombreux, ils mugissent comme la mer ». Apocalypse 17 :15
Exemple : Si l’on transcrit  en idées les symboles décrits dans Daniel 7 : 2,3.( …) « Et quatre animaux sortirent de la mer, différents l’un et l’autre ». Cela signifie : quatre présidents ont été élus démocratiquement par les peuples.

2.3 – La queue : représente des faux prophètes. Esaïe 9 :14 « L’ancien et le magistrat, c’est la tête, Et le prophète qui enseigne le mensonge, c’est la queue. »

2.4 – Les cornes : évoquent  la puissance, le pouvoir d’un roi. Daniel 7 : 7-8 ; 24 «  Les dix cornes, ce sont dix rois qui s’élèveront de ce royaume ».Daniel 8 : 5-8 « Le bouc devint très puissant ; mais lorsqu’il fut puissant, sa grande corne se brisa »
Daniel 8 :20-22 « Le bélier que tu as vu, et qui avait des cornes, ce sont les rois des Mèdes et des Perses ».

2.5 –Une femme symbolise une église. Ephésiens 5 : 22-25 «  Car le mari est le chef de la femme, comme Christ est le chef de l’église ».
Voici 2 exemples différents parlant de femme :
* Une femme enveloppée du soleil.
Cela signifie : une église où Dieu a manifesté pleinement Sa gloire car elle pratique Sa Parole. Le soleil illustre la Gloire de Dieu ou la Lumière. Psau. 84 :11- Jean 8 :12 /3 :19-20

* La  femme est assise sur une bête écarlate ».
Cela signifie : l’ église exerce sa propre influence moralement sur le pouvoir étatique.

2.6 – Une étoile représente un ange ou un messager. Apocalypse 1 :20 «  Les sept étoiles sont les anges des sept églises »
Très souvent, les anges peuvent être utilisés  pour  désigner les agents de satan, des faux prophètes comme dans II Corinthiens 11 : 13 «  Ces hommes-là sont des faux apôtres, des ouvriers trompeurs, déguisés en apôtres de Christ ». Et cela n’est pas étonnant, puisque satan lui-même se déguise en ange de lumière ».

2.7 – Le dragon : représente satan, le diable. Apocalypse 12 :7-9 « Et il fut précipité, le grand dragon, le serpent ancien appelé le diable et satan »

2.8 – Les vents : illustrent des guerres et des violences. Jérémie 25 :31-32 / 49 : 37-39 « (. ..) Je ferai venir sur Elma quatre vents des quatre extrémités du ciel, Je les disperserai par tous ces vents. ( …) «  Je ferai  trembler les habitants d’Elam devant leurs ennemis …

3-Chiffres:

- 1 : signifie le commencement
- 3 : chiffre de Dieu représentant ( Dieu, Jésus Christ, et le Saint Esprit)
Ce nombre peut être utilisé aussi pour décrire les 3 esprits impurs. Apocalypse 16 :13 « Et je vis sortir de la bouche du dragon, et de la bouche de la bête, et de la bouche du faux prophète, trois esprits impurs, semblables  à des grenouilles ».
-4 : chiffre de l’homme ou le monde créé
-7 : symbolise la plénitude ou la perfection
- 6 = 7-1 : l’imperfection
-12 : chiffre d’Israël, ancien et  nouveau (les 12 tribus et les 12 apôtres de Jésus). Ou 4*3 =12 chiffre indiquant le rapprochement  de  Dieu et l’homme
-1000 : évoque une très grande quantité.
-144 000 :qui est le carré de  12*12*1000 symbolise les prémices du peuple élu, des saints, les héritiers ou  une multitude selon la promesse  (Galates 3 : 29).

B- Interprétations générales

On reconnaît qu’il existe au moins 3 méthodes d’approche pour interpréter ce livre suivant les mouvements chrétiens et les époques.

*La thèse prétériste (praeter : avant) considère l'Apocalypse comme un livre d'histoire y retrouvant des événements comparables à ceux survenus durant le règne de Constantin Ièr (IVe sièle).Cette version a peu de défenseurs et n'a plus de justification aujourd'hui.

*La thèse présentiste ou historique fait le rapprochement de l'actualité et des événements décrits dans le texte.

*La thèse futuriste voit dans ce livre une peinture des événements à venir, une prophétie. Cette vision apporte un aspect déroutant aux événements présents.
Divers commentateurs chrétiens modernes s’accordent  à dire que la combinaison de ces 3 est l’approche la  plus pertinente, valable pour toutes les époques. :  «  les prétéristesprésentiste - et futuriste . Cette approche tient compte les évènements du présent , qui prennent ses racines aux évènements du passé pour interpréter les messages prophétiques des  «  temps de la  fin ».


 

< suite>>